Direction Générale des Douanes

Echanges à bâtons rompus avec le Ministre de tutelle.


Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID), Lassané KABORE était le lundi 24 juin 2019, dans les locaux de la Direction Générale des Douanes. VISITE MINEFID3 2019A l’occasion, le personnel a exposé au ministre, les performances et les difficultés rencontrées dans leurs missions.

Comme d’habitude, c’est par une montée des couleurs que la journée de lundi 24 juin 2019 a débuté à la Direction Générale des Douanes.

Place ensuite à l’accueil du Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID), Lassané KABORE dans sa tournée de prise de contact après sa nomination en janvier 2019. Après un bref entretien avec le Directeur Général des Douanes(DGD) Adama SAWADOGO, le Ministre KABORE a rejoint la troupe dans la salle de conférence pour des échanges sans tabou. A l’entame, le DGD a précisé que cette visite est la preuve de l’importance que le Ministre accorde au dialogue et à la concertation, galvanisant la troupe et l’incitant à donner le meilleur d’elle-même. VISITE MINEFID1 2019Tout en lui souhaitant pleins succès dans sa mission de Ministre, le DGD a rappelé qu’au 1er trimestre 2019, le MINEFID a connu des remous sociaux qui ont impacté négativement le recouvrement global des recettes. Avec le compromis trouvé, a-t-il poursuivi, le travail a repris sereinement. Adama SAWADOGO a également signifié au Ministre que pour mener à bien ses missions, l’Administration douanière a un effectif de 1 875 agents dont 109 femmes et 110 agents relevant du personnel civil. Le niveau de mobilisation des recettes par la DGD par rapport aux prévisions est de 95,34% ; 95,30% et 111,57%, respectivement en 2016 ; 2017 et 2018, soit un taux moyen de recouvrement de 100,73% et une augmentation de recettes en valeur absolue de 150 924 014 000 F CFA sur la même période. A entendre le DG SAWADOGO, ces performances ont été réalisées dans un contexte particulièrement difficile marqué par une dépense fiscale (exonérations) de plus en plus accrue, une relative augmentation du volume des importations, une recrudescence de l’incivisme et de la fraude et un contexte sécuritaire extrêmement difficile. L’occasion faisant le larron, le DGD a rappelé au ministre les difficultés rencontrées par l’Administration douanière dans l’accomplissement de ses missions. Il s’agit du problème de la redevance informatique et du manque cruel d’informaticiens ; de l’insuffisance de moyens roulants, de biens immeubles, de l’armement et de l’habillement des troupes dont la dernière dotation remonte à 2014 alors qu’elle devait être annuelle. VISITE MINEFID2 2019« Dans ce contexte généralisé de menaces terroristes, bon nombre de casernes et d’offices de douane manquent de clôture, ce qui expose dangereusement les agents », a-t-il cité par exemple. Toutefois, le DGD a rassuré le MINEFID devant l’ensemble de ses collaborateurs, à remplir convenablement les missions à eux confiées, dans un esprit de solidarité et de travail bien fait, en vue d’accroître les recettes de l’Etat.

Pour sa part, le Ministre en charge des Finances, dit fonder son action sur l’écoute et la concertation, à travers le dialogue social avec ses collaborateurs. Ces visites, a-t-il dit, lui permettent de toucher du doigt la réalité des conditions de travail de ses collaborateurs. Le ministre a donc félicité le DGD et l’ensemble du personnel pour l’excellent travail abattu dans l’adversité de la nature et celle des hommes, avec à la solde, une mobilisation record des recettes en vue de financer les programmes de politiques publiques du gouvernement. Après un huis-clos de plus d’une heure d’échanges sans tabou avec le personnel des Douanes, le MINEFID a confié avoir constaté la mobilisation, un esprit de corps et surtout une liberté de ton. « A huis-clos, les gens ont dit librement ce qu’ils pensent et ont fait de bonnes suggestions en vue de la bonne marche de l’Administration », a-t-il soutenu. Il a donc promis d’examiner minutieusement les doléances afin de permettre aux différents offices de douane de travailler dans un minimum de sécurité. 

   Espaces Privés

image extranet5
image webmail5
image intranet5