Modernisation des administrations douanières

Des experts formateurs de l’Afrique de l’Ouest à l’école de l’OMD


experts formateurs OMD DGDL’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) en collaboration avec la Direction Générale des Douanes (DGD) et le Centre Régional de Formation de l’OMD de Ouagadougou, organise du 27 août au 1er septembre 2018, un atelier de formation des formateurs au profit des experts formateurs des pays francophones de la Région Afrique Occidentale.

Venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo, ils sont une trentaine de participants, qui, après une première formation à Dakar en avril dernier, participent à celle organisée au Centre régional de formation (CRF) de l’OMD à Ouagadougou (END), dans le cadre du Projet MADAO (Projet de modernisation des administrations douanières d’Afrique de l’Ouest). A l’ouverture des travaux, le directeur des études, des évaluations et des stages de l’END, Georges Médah, représentant le DG de l’END, a précisé que les rencontres du genre témoignent du dynamisme du CRF. Il a donc exprimé sa reconnaissance à la DGD pour son appui constant dans l’organisation de ces ateliers et à l’OMD à travers les formateurs Richard Chopra et Si Mohamed El Hail, du projet MADAO.

A entendre Richard Chopra, chef du projet MADAO, cette formation vise essentiellement deux objectifs. experts formateurs OMD DGD1« Le premier est de consolider le matériel de formation de base pour le cursus douanier dans toute la région qu’on a commencé à développer à Dakar au Sénégal en avril 2018. On aura donc des modules liés à la valeur, au classements tarifaire, à l’origine, aux instruments régionaux comme le Tarif extérieur commun en plus des instruments de lutte contre la fraude, gestion des risques et autres matières affairantes au métier de douanier », a-t-il confié. Le deuxième objectif, a renchéri M. Chopra, est de consolider les acquis des experts régionaux, pour être de meilleurs formateurs notamment pour intégrer de nouvelles techniques de formation conformément aux normes internationales de l’OMD en matière de formation basées sur les compétences et considérées comme les meilleures pratiques pour les douaniers et les non-douaniers.

Pour sa part, William Kaboré, chargé de mission auprès du Directeur Général des Douanes, représentant le DGD, a salué la tenue de cette formation, si l’on sait que la formation a toujours été à la base de toute administration qui se veut professionnelle. experts formateurs OMD DGD2« Elle est devenue un véritable défi pour nos administrations, tant il est vrai que les techniques et approches de l’administration douanière sont confrontées au quotidien à l’évolution globale et rapide du milieu pour lequel elles sont forgées », a-t-il soutenu. Pour M. Kaboré, la stratégie élaborée dans le cadre du projet MADAO et validée lors de la rencontre des DG de la Région de la CEDEAO à Abuja en décembre 2015 est le prolongement de ce constat. Ladite stratégie, a-t-il poursuivi, vise à mettre en œuvre au profit des administrations douanières de la Région, trois grands programmes de formations notamment la formation de base régionale, la formation continue sur les instruments de la CEDEAO visant l’intégration régionale, et le programme de perfectionnement des cadres dirigeants en leadership et management.

Le représentant du DGD s’est donc réjoui de la tenue de cet atelier qui fait suite à celui de Dakar et qui permettra à la trentaine de participants, de parfaire le kit de formation de base régionale selon le programme contenu dans le document de stratégie régionale de formation. « Dans le cadre du programme de coaching régional, vous constituerez un pool de formateurs dans le processus de renforcement des capacités des administrations douanières des pays de la Région Afrique Occidentale », a-t-il dit aux participants. Il les a donc exhortés à être assidus et à participer activement aux travaux étant donné que l’END du Burkina Faso a été désignée comme Site pilote et que les résultats des travaux seront appliqués à la promotion des inspecteurs de l’année 2018.

   Espaces Privés

image extranet5
image webmail5
image intranet5