Du 15 au 17 mars 2021, la Direction Générale des Douanes, représentée par le point de contact et les facilitateurs du Comité anti-corruption, a pris part à la réunion annuelle des coordonnateurs du Programme Anti-Corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) organisée en ligne via KUDO par l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD).
 
Ladite rencontre a connu la participation de plus de 50 représentants de 17 administrations partenaires A-CPI.
 
L'atelier visait à soutenir en particulier la réalisation des résultats du Programme A-CPI grâce au renforcement des compétences en gestion de projet des coordonnateurs A-CPI, ainsi qu'à faire le bilan des meilleures pratiques et leçons apprises dans le cadre du Programme au cours de l'année écoulée, y compris les adaptations qui ont été apportées à la lumière de la Covid-19. Les administrations partenaires A-CPI ayant rejoint le Programme l'année dernière ont eu l'occasion de faire part de leurs commentaires sur la conduite du Sondage relatif à la Perception de l'intégrité des Douanes (SPID) dans leurs pays ainsi que sur la manière dont ces résultats seraient utilisés. Les réunions prévoyaient également d’apporter des commentaires sur les activités d'assistance technique et de renforcement des capacités à distance organisées au cours des derniers mois, en particulier dans les domaines de l'engagement des parties prenantes, du contrôle interne et de la création d'une culture de l'intégrité. Aussi, un aperçu des activités futures liées à la gestion des ressources humaines, au soutien aux institutions de formation et à la gestion des risques a été fourni. Des thématiques liées aux dix facteurs clés de la Déclaration d'Arusha révisée de l'OMD, instrument clé du Programme A-CPI ont également été abordées.
 
Au cours de la dernière journée de l'atelier, les représentants des 17 administrations partenaires actuelles ont été invités à partager leurs idées et leurs messages clés pour soutenir et améliorer le programme. Les participants sont unanimes à dire que le Programme A-CPI de l'OMD et ses objectifs sont plus que jamais nécessaires face à la crise mondiale. Des appels ont également été lancés pour renforcer davantage les échanges entre les coordonnateurs A-CPI dans le cadre du Programme, afin de partager leurs connaissances et leurs expériences, ainsi que leurs progrès.
 
Comme l'a souligné Mme Nikita Dhawan, représentant l'Agence norvégienne de coopération pour le développement (Norad) qui finance le programme, le Programme A-CPI de l'OMD propose une approche innovante axée sur les résultats pour les administrations membres engagées dans la lutte contre la corruption. Ses mots ont fait écho aux propos du Directeur adjoint du renforcement des capacités de l'OMD, M. Ebenezer Gebding Tafili, qui a souligné la disponibilité de nouveaux outils de l’OMD liés à l'intégrité, tels que le nouveau module d'apprentissage en ligne sur l'intégrité, et le Guide pour le développement de l’éthique amélioré.

SCRP-DGD.

Recommend
  • gplus
  • pinterest