Ce lundi 06 juin 2022, s’est tenue dans la salle de réunion de la Direction Générale des Douanes, une rencontre d’échanges entre la Direction Générale des Douanes (DGD) et le Syndicat National des Travailleurs de l’Administration des Douanes (SYNATRAD).

Le Directeur Général des Douanes Adama NANA avait à ses côtés, le Directeur Général Adjoint des Douanes Victorien ZOUNGRANA, l’Inspecteur Technique Principal des Douanes T. Paul SAWADOGO et le Directeur du Personnel et de la Logistique Issa NANA.

La délégation du Bureau National du SYNATRAD forte de 12 personnes, a été conduite par son Secrétaire Général (SG-SYNATRAD) Blaise R. NEBIE.

Deux (02) points étaient inscrits à l'ordre du jour, à savoir les préoccupations liées au fonctionnement de la DGD et celles des militants, relatives à un certain nombre de situations.

A l’entame de la rencontre, le Directeur Général a pris la parole pour souhaiter la bienvenue au Bureau National. Il a salué l’initiative de rencontrer les premiers responsables de l’Administration douanière pour évoquer les préoccupations actuelles.

Le SG-SYNATRAD, à l'occasion de son intervention, a remercié également les premiers responsables de l'Administration des Douanes pour leur disponibilité et l’intérêt qu’ils accordent au Bureau National ainsi qu'à l'ensemble des militants du SYNATRAD.

Le SG-SYNATRAD, avant de clore son propos, a remis aux autorités de l'Administration des Douanes, la liste des préoccupations recensées.

A l'issue de l'intervention du SG-SYNATRAD, les premiers responsables de l'Administration des Douanes ont rappelé la vision de l’Administration des douanes qui est celle de faire de l'Administration des Douanes à l'horizon 2026, une Administration REPèRe (Rénovée, Equitable, Performante et Résiliente) pour un Burkina meilleur.

Ils ont aussi réaffirmé leur volonté de travailler pour l’intérêt général et diriger par l’exemple, tout en rassurant le Bureau National que le dialogue et l’écoute occuperont toujours une place de choix dans leur démarche.

Ils ont, enfin, rassuré le SYNATRAD que toutes préoccupations répertoriées seront analysées en vue d'y apporter des solutions idoines.

C’est sur cette bonne note que les deux parties se sont séparées.

La Douane : Honneur-Dévouement-Vigilance !

SCRP-DGD.
Recommend
  • gplus
  • pinterest